19 juillet 2024

 Le mauvais temps n’a pas découragé les plus motivés pour cette première sortie de l’association Paysages, Patrimoine et Environnement de Saint-Remèze. Au programme plusieurs avens des bois de Malbosc et l’aven Marzal II sous la conduite de Michel Raimbault, Annie Flahaut et Sylvane Lucot.
Nous sommes là dans un secteur bien connu des premiers spéléologues comme Martel, De Joly, Trébuchon, Ageron, une zone calcaire largement fracturée truffée de cavités et d’avens.

La première visite fut pour le Faux-Marzal, le gouffre le plus profond d’Ardèche descendant à – 220 m, confondu un temps avec le Marzal de Martel.

Puis, le groupe se rendit auprès des avens Richard, Centura et Reynaud, tous aussi impressionnants les uns que les autres par leur ouverture verticale et leur profondeur, connus souvent par un taux de CO2 élevé.
La matinée se terminait par un arrêt à Marzal II, baptisé depuis aven Flahaut, suite aux travaux de désobstruction de Jean-Claude Flahaut menés sur ce site de 1966 à 1991, aidé d’une équipe de spéléologues et de scouts. La fouille sur plus de 15 m devait révéler des ensembles sédimentologiques variés riches en restes de faune, avec une vingtaine d’espèces de mammifères (félidés, équidés, cervidés, bisons, mammouth…), s’étalant de 300 000 à 10 000 ans, qui en font un gisement de référence pour le sud-est de la France.

Share Button