22 juin 2024

 

Plus de renseignements sur www.fdmf.fr
Plus de renseignements sur www.fdmf.fr

Le mauvais temps a quelque peu contrecarré le programme de la journée, avec un ruisseau en crue. Il a fallu ruser pour pouvoir voir les trois anciens moulins implantés sur les rives du ruisseau des Fonts.

Même s’ils n’ont pas fonctionné tous en même temps, ils traduisent à l’époque une importante demande de la part du village. Ils ont su mettre à profit une eau rare et irrégulière en stockant l’eau dans des bassins alimentés par des béales ou canaux d’amenée.

Le plus ancien est le moulin du Touroulet qui remonte à la fin du Moyen Age et a dû fonctionner plus de trois siècles. Il présentait au moins deux batteries de meules pour les céréales et pour le broyage des noix et olives. Il a fait l’objet récemment d’une consolidation du haut des murs par le groupe ECATE de Bourg-Saint-Andéol.

Séance d'observation au moulin du Touroulet.
Séance d’observation au moulin du Touroulet.

Le moulin de Blanchane a été construit plus tard. On peut y voir dans la partie souterraine les deux canons obliques qui dégorgeaient l’eau sur le ou les deux rodet(s).

Encore plus bas, dans la gorge, on tombe sur l’ancien moulin de Patroux, le plus récent, adossé à un vaste bassin de réception. La chambre des eaux voûtée y est encore bien visible, contrairement au niveau supérieur largement écroulé.

L’association Paysages, Patrimoine et Environnement de Saint-Remèze, à l’origine de cette journée, souhaite poursuivre la valorisation de ce chemin de découverte des trois moulins liés étroitement à l’histoire du village.

On pourrait y associer un sentier botanique d’autant que ce chemin a le mérite de suivre un paysage merveilleux.

Share Button