30 mai 2024

L’association Paysages, Patrimoine et Environnement de Saint-Remèze a repris son cycle de sorties 
La première a porté sur le secteur du Devès au sud du village. Le « devès » est le terme occitan pour un défens, un devois, c’est-à-dire une terre close que se réservait le seigneur, généralement des bois pour la chasse, plus rarement des pâturages ou une terre cultivée. On sait que pendant des siècles, du XIIIe s. au milieu du XIXe s., les bois de Malbosc et de Bouschas ont fait l’objet de sérieux conflits entre la communauté de Saint-Remèze et ses seigneurs successifs. Il faudra attendre 1836 pour que le dernier seigneur, le comte de Rochemore, accepte d’abandonner ses droits.
La visite permit de retrouver d’anciennes murailles ou murettes en pierre sèche, au tracé très rectiligne ou au contraire très irrégulier, rappelant l’évolution du parcellaire et des activités au fil des temps.

La carrière du Devès.
La carrière du Devès.

Ce fut l’occasion aussi de voir l’ancienne carrière du Devès qui a servi pour la construction du grand lavoir et du soubassement de l’église. La visite se termina à l’Aven du Devès qui a livré un riche matériel paléontologique évoquant la grande faune glaciaire peinte ou gravée dans la grotte Chauvet.
Un malaise d’un des membres du groupe nécessita une rapide intervention des pompiers de la commune. L’association les en remercie.

 

Share Button