22 juin 2024

On commence par la visite de l’église de N.-D. de Prévenchère, sous la conduite de Henri Klinz, de l’association Enfants et Amis de Montpezat.

Beaucoup de pédagogie et d’humour dans sa présentation.
L’édifice est partie intégrante d’un ancien prieuré construit par des moines de l’abbaye de Saint-Chaffre du Monastier (Haute-Loire). Il est de style roman à plan bénédictin, avec à l’origine une nef unique, un transept et un chevet à trois absides polygonales. Il fait l’objet d’importantes transformations aux XVe et XVIe, sans doute après les guerres de Religion, avec la mise en place de collatéraux et d’une voûte sur croisées d’ogives. Son clocher-mur est peut-être plus récent. L’église a connu une importante remise en état depuis une cinquantaine d’années.
Visite ensuite de l’enclos de Clastres, ancienne résidence du prieur, aménagée plus tard en hôpital, aujourd’hui propriété de la commune.
Montée à la chapelle saint Roch dont les murs intérieurs sont recouverts d’émouvantes fresques de Jean Saussac, le peintre bien connu d’Antraigues.

Pique-nique dans la roseraie à côté de l’église, un endroit merveilleux pour le plaisir des sens.

On poursuit par la randonnée à la Gravenne de Montpezat, un ancien volcan de type strombolien égueulé, parmi les derniers volcans actifs de l’Ardèche (80 000 ans).
Une agréable boucle progressive d’une dizaine de km en sous-bois (surtout des hêtres et pins noirs), qui mène au cratère de la Croze et offre des vues panoramiques sur les vallées adjacentes de la Fontaulière et de l’Ardèche. On y rencontre plusieurs dépôts de scories et bombes volcaniques, produits de l’activité explosive. Au début du XXe s., ce site a bien failli accueillir un projet ferroviaire colossal avec plusieurs tunnels et une gare en plein cœur du cratère.

 

 

Share Button