17 avril 2024

Nous partons du parking du plateau de Vénéjan sous un fort mistral. La route forestière domine la vallée du Rhône et ses vignobles.
Un peu plus d’une heure pour gagner le pied du château où nous attend Mme Jullian, présidente de l’association Les Amis de Gicon. Fondée en 1990, l’association est à l’origine du nettoyage du site et d’un plan de restauration et de mise en sécurité. Pendant plus d’une heure et demie, passionnée par son sujet, elle nous brosse l’histoire du château et nous présente les principales parties restaurées.
Le château semble avoir été bâti sur un ancien oppidum celtique dont il reste quelques beaux pans de murs près de la calade d’entrée.
On y a trouvé quelques vestiges gallo-romains. C’est aux XIIe et XIIIe s. qu’il devient une formidable forteresse médiévale, contrôlant la vallée du Rhône et la Cèze.
Louis IX, Saint Louis, y aurait fait une halte au printemps 1270 avant sa dernière croisade.
Au XIVe s., il connaît une extension côté nord avec la construction d’une maison forte.
En 1631, le seigneur ayant pris parti pour les protestants, le donjon est en parti détruit sous ordre de Louis XIII.
Le bâtiment à l’est qui donne à l’étage sur une belle salle d’apparat avec sa cheminée romane est l’une des parties les mieux restaurées. La maison forte au nord du site possède une grande citerne souterraine, deux cheminées et un escalier qui monte à une terrasse panoramique.
Le château est aujourd’hui la propriété de la Cave coopérative de Chusclan.

Après le pique-nique pris au soleil et à l’abri du vent, dans l’escalier descendant à la grotte, nous reprenons la randonnée avec arrêt à la chapelle Marie-Madeleine et à la ferme.
L’itinéraire n’est pas toujours évident avec les nombreux travaux agricoles et forestiers qui ont dénaturé quelque peu le secteur.
De retour à notre point de départ à Vénéjean, petit détour au moulin à vent, construit en 1813, et à la chapelle romane Saint Jean-Baptiste dont le parvis offre une vue remarquable sur la plaine et le vieux Vénéjean.
Un autre exemple de restauration patrimoniale réussie due à l’initiative de locaux.

Share Button