19 juillet 2024

La dernière sortie de l’association Paysages, Patrimoine et Environnement de Saint-Remèze portait sur les capitelles du Darbousset, sur les hauteurs de Bourg-Saint-Andéol.
Il y a là une bonne vingtaine de cabanes en pierre sèche disséminées dans les bois, la garrigue ou bien au milieu ou en bordure d’anciennes terres agricoles comme les vignes.darbousset-01La plupart sont d’aspect cubique avec une voûte pyramidale ou conique plus ou moins prononcée, soigneusement montée en encorbellement. Elles datent de la fin du XVIIIe s. ou de la première moitié du XIXe s. Elles ont servi d’abris aux paysans ou permettaient de ranger temporairement les récoltes.darbousset-02
Souvent bâties avec soin, en appareil régulier de lauzes bien assisées, elles révèlent un savoir-faire élaboré qui n’est pas nécessairement celui de simples paysans mais davantage le travail de professionnels de la pierre sèche. On peut songer à des spécialistes, un peu comme les « 
murailhaires » qui ont construit de nombreuses faïsses ou terrasses en Cévennes.darbousset-03
Certaines sont aujourd’hui menacées par la proximité d’arbres s’appuyant dangereusement sur les voûtes ou par la construction de nouveaux quartiers d’habitation.

Share Button