Vendredi 26 juillet 2019 : Ardèche, terre d’industrie, terre de patrimoine ?

La conférence était donnée par Flore Vigné, doctorante, chargée de recherche au Parc des Monts d’Ardèche.
Initialement prévue au grand lavoir, le mauvais temps voulut qu’elle soit présentée à la salle polyvalente.
Elle nous fit découvrir dans un premier temps la richesse et la diversité du patrimoine industriel ardéchois : textiles dont les fameux moulinages et filatures,

 

 

mégisserie, cuir,                                       tannerie, minerais, fonderies, mécanique, chaux et ciments, papeterie, bijoux, industrie de l’eau minérale…
Des sites qui hier ont fait l’économie de l’Ardèche battant en brêche l’idée trop souvent répandue que ce département n’était que rural.
Ces industries ont souvent laissé d’importants bâtiments architecturaux dans les paysages ardéchois, parfois accompagnés de véritables villages, tels Champ la Lioure ou la Cité blanche Lafarge à Viviers, constituant des microsociétés autarciques avec des règlements sévères pour le personnel ouvrier.

Longtemps oublié, menacé de démolition, le patrimoine industriel a aujourd’hui droit de cité. Certains ensembles ont fait l’objet de reconversions intéressantes de la part des propriétaires ou des collectivités territoriales, ou encore d’associations, sous forme d’ateliers, de musées, de centres de culture, de logements sociaux.

Une conférence magistrale pour s’approprier davantage ce riche passé industriel ardéchois et son devenir.

Share Button