24 février 2024

L’Association Patrimoine proposa à ses adhérents une visite à la journée de la petite ville de Gallargues-le-Montueux dans le Gard, entre Nîmes et Montpellier.

Cette commune a un lien historique avec Saint-Remèze. Toutes les deux ont eu comme dernier seigneur un même comte dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, Anne-Joachim-Annibal de Rochemaure, connu à Saint-Remèze pour sa rudesse, ses conflits avec la communauté villageoise pour la question des bois. Il détenait à Gallargues d’énormes biens et y fit construire un château qui fût brûlé à la Révolution.

Le groupe était reçu par Monsieur Bernard Atger,

président de l’association Patrimoine gallarguois,  qui anima d’une main de maître

et avec beaucoup de passion, la visite du site riche de six monuments historiques.

Ce furent la découverte sur la colline de la Tour royale avec son télégraphe optique Chappe récemment restauré, et les restes du fameux château des Rochemore transformé plus tard en temple protestant.

 

un bel édifice du XIVe siècle, suivie d’une déambulation dans les rues offrant d’intéressantes façades. Puis cerise sur le gâteau, on fut reçu dans la somptueuse demeure de Thomas Burnet, un riche négociant d’origine écossaise  contemporain  du  comte, dotée aujourd’hui d’un magnifique parc arboré.

 

On termina dans la partie basse par l’église Saint-Martin, de facture romane, aussi rénovée, qui renferme un caveau des seigneurs de Rochemore.

Une belle journée, bien remplie, de surcroît ensoleillée, qui ravit tous les participants.

Certains en profitèrent même pour aller voir, à quelques pas de Gallargues, les vestiges du fameux pont Ambroix  sur le Virdourle, implanté sur l’ancienne Via Domitia qui reliait Rome à l’Espagne.

Share Button