22 juin 2024

Départ en bus de Saint-Remèze à 6h30 du matin. Les personnes de Vallon sont déjà à bord et on en récupèrera cinq de Montélimar à Bollène. 51 personnes au total ! Un bus plein.

Arrivée au bâtiment de la Villa Méditerranée où se tient la restitution vers 9H30, par un temps maussade qui va durer une bonne partie de la journée. Le bâtiment à l’architecture en porte à faux est attenant au MUCEM et au fort Saint Jean.

L’embarquement est prévu à 10h, installés par groupes de six dans des modules d’exploration, capables de tourner sur eux-mêmes. Les commentaires sont diffusés par audio-guide. L’impression est saisissante. On s’y croirait presque. On passe devant le panneau des petits chevaux, les trois pingouins, le grand puits noyé, le panneau des mains noires, la faille des bisons, les mains rouges, le félin. Surtout des peintures mais aussi de nombreuses gravures. Une restitution entièrement modélisée à partir de plans en 3D de la grotte originale, comme à Chauvet. Le seul regret, la visite est trop rapide. Il y a des tas de détails dans le bestiaire ou dans les signes, qu’on aimerait observer plus attentivement.

Cosquer nous plonge 30 000 à 20 000 ans en arrière, lors d’un épisode glaciaire, où le niveau de la mer était de 110 à 120 m plus bas qu’aujourd’hui. La grotte est alors à l’intérieur des terres. Elle est fréquentée par des chasseurs-cueilleurs qui vont y peindre et graver des centaines de signes et de figures animales, dont des animaux marins uniques dans tout l’art pariétal. Elle sera engloutie il y a 9 000 ans après la dernière glaciation, pour être redécouverte à la fin des années 1980 par Henri Cosquer, un passionné de plongée.

La visite se poursuit par une projection sur la découverte et plusieurs salles d’exposition.

Déjeuner aux Buffets du Vieux Port. Il y a effectivement plusieurs buffets où l’on peut se servir à volonté. Un concept intéressant qui fait l’unanimité.

L’après-midi, promenade en petit train touristique à la découverte d’une partie de Marseille. Du Vieux Port à Notre-Dame de la Garde en passant par la corniche. L’occasion de découvrir les Fort Saint Jean et Fort Saint Nicolas, le Palais du Pharo, l’Abbaye Saint Victor, le Vallon des Auffes… Arrêt d’une demi-heure à « la Bonne Mère », le monument incontournable de la ville, offrant un magnifique panorama sur la cité et la baie. Le contraste est saisissant entre la sobriété de la crypte de style roman et la richesse de l’église supérieure tapissée de mosaïques, de style néo-byzantin. Un peu court !

La journée se termine par une heure de temps libre, une occasion de boire un verre, d’aller faire un tour à la Canebière, ou de déambuler dans le quartier entre le Vieux Port et la Cathédrale Sainte-Marie Majeure dite la Major, de style aussi néo-byzantin, l’un des endroits les plus touristiques de la ville. Le temps s’est enfin mis au beau.
Retour en direct à partir de 17 H.

Une journée sympathique, bien remplie, pour le plus grand plaisir du plus grand nombre.
Un grand merci à Sylvette et Gérard pour son organisation et son suivi.

 

Share Button