21 juillet 2024

L’association était présente lors de la visite du site archéologique de La Maladrerie des Templiers vendredi 24 avril, organisée par le SGGA.
Fouilles2015L’archéologue Nicolas Clément, responsable du chantier, a rappelé les grandes étapes de la construction qui connaît son apogée à partir du XIIe siècle et jusqu’au XIIIe siècle.
Une nouvelle église à chevet semi-circulaire est édifiée sur un côté de l’église primitive semi-rupestre. Ce sont aussi la construction du bâtiment à arcades, d’un grand four et l’agrandissement du cellier. Tout dénote un établissement monastique isolé recevant de plus en plus de pèlerins et/ou de malades.
Fouilles2115-1Cette année, la fouille porte sur la construction au nord du bâtiment à arcades, appartenant sans doute à la première phase d’occupation du site. Une autre partie de l’équipe décape le secteur à l’ouest des deux églises, marqué au sol par d’impressionnantes séries de pierres taillées tombées postérieurement à l’abandon du site.
Les fouilles doivent se poursuivre jusqu’au 10 mai, ce sont les dernières de quatre années de campagne, qui auront bouleversé nos connaissances sur ce complexe monastique original dont on ignore tout encore de l’ordre fondateur.
Une conférence-bilan sera donnée à l’automne prochain à Saint-Remèze.

Share Button