19 juillet 2024

Malgré la canicule, la dernière sortie de notre association menait à la cascade de la Pissevieille et aux trois moulins du ruisseau des Fonts.
L’accès se fit par les chemins de saint-Abdon et du Haut-Bouchas, puis le groupe suivit le ruisseau jusqu’aux Tunes, amorce du petit canyon encaissé qui conduit à la fameuse cascade de 80 m qui se jette dans le Tiourre après de fortes pluies.
Sans eau, il y fut possible de progresser pendant plusieurs dizaines de mètres et de profiter de la fraîcheur qui régnait dans les biefs.
Puis, le groupe monta au site de la Farrette qui domine à la fois la verticale de la cascade et la superbe vallée du Tiourre.
Un ancien village protohistorique de l’Age du fer occupa cet emplacement stratégique contrôlant tout le secteur.
Le retour se fit par le sentier des trois moulins en remontant le ruisseau : le moulin Dubois sous Patroux, le moulin de Blanchane et celui du Touroulet. Ces moulins aujourd’hui en ruines ont su mettre à profit une eau rare et irrégulière pour répondre à la demande du village pour moudre céréales, noix et olives. Tous les trois sont alimentés par des béals et bassins de réception permettant de stocker l’eau et de faire tourner par pression les cuillères du rodet implanté dans la chambre des eaux sous-jacente, au fil des besoins. Ils ont fonctionné à des époques différentes. Redécouverte, dans un site préservé, d’un ensemble industriel méconnu.

Share Button