30 mai 2024

Notre association Paysages, Patrimoine et Environnement de Saint-Remèze proposait ce samedi la visite de la commanderie de Jalès, au beau milieu de la plaine de Berrias, animée par l’association Act’ Jalès.

C’est l’une des commanderies les mieux conservées de France. On y voit la quasi-totalité des bâtiments construits par les Templiers aux environs de 1140 ainsi que ses agrandissements du XVIIIe s. Organisée autour d’une cour centrale et de son puits, l’ensemble du XIIe s. comprenait une chapelle, un logis pour les chevaliers du Temple, un important cellier et des communs.
C’était une communauté de moines-soldats, mais avant tout un vaste domaine agricole rayonnant sur le Sud-Ardèche, au profit des Etats latins d’Orient conquis au moment des Croisades.
Avec la dissolution de l’ordre des Templiers en 1312 par Philippe IV le Bel, la commanderie est confiée aux Hospitaliers de Saint-Jean, qui deviendront plus tard les Chevaliers de Malte. Ils vont fortifier la commanderie et l’agrandir de nouveaux bâtiments. Les revenus de Jalès augmentent considérablement, faisant du lieu l’une des commanderies les plus rentables du Midi de la France.
Lors de la Révolution, elle servit de cadre à un important rassemblement contre-révolutionnaire. En 1793, elle sera vendue comme bien national et divisée en nombreux lots.
Aujourd’hui, une grande partie est propriété du Département et occupée par une équipe du CNRS.

Share Button