Imprimer cette page  Transmettre cette page

Les sorties 2018

  • Samedi 27 janvier 2018 : Randonnée de Rounal à Marzal, avec Annie FLAHAUT.
    Le plateau de Saint-Remèze est percé de nombreux avens à caractère exceptionnel. La randonnée permettra d’en voir trois dans le Bois de Malbosc :

    Aven du faux-Marzal

    – l’aven dit le Faux-Marzal, descendant à – 220 mètres, parmi les plus profonds d’Ardèche,
    – l’aven de Reynaud, descendant à – 86 mètres,
    l’aven de Centura se divisant en deux puits qui se rejoignent dans une grande salle pentue bien concrétionnée descendant à –70 mètres.
    On terminera par une visite à l’aven de Marzal II, près de l’aven touristique, désobstrué de 1966 à 1991 sur plus de 25 m, par une équipe de spéléologues, aidés de scouts, sous la direction de Jean-Claude Flahaut.
    Il a livré des restes de faune en abondance, et des sédiments qui apportent des informations importantes sur le paléoenvironnement quaternaire. Une grande prudence est demandée à proximité des sites.
    – Départ : 9 heures. Retour vers 13 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures.

 

  • Samedi 10 février 2018 : Visite du village de Vagnas et des ruines du Monastier, avec Alain JOLY, président de l’association
     » Vagnas, patrimoine et découverte « .

    Vagnas est un charmant village de l’Ardèche méridionale avec un château et de belles maisons traditionnelles.
    La Maison pour tous, salle des fêtes, est l’ancienne église du village.
    Les remparts furent abattus par Louis XIII lors des guerres de religions particulièrement sensibles dans cette région.
    Les 10 et 11 février 1703, les troupes camisardes commandées par Jean Cavalier se sont affrontées aux troupes royales aux abords de Vagnas. Elles y subissent de lourdes pertes.

    Près du village, on peut voir un ancien milliaire de la voie romaine dite d’Antonin le Pieux de Nîmes à Alba, réutilisé comme support de croix.
    A 2 km du bourg, le Monastier est un ensemble de ruines d’un prieuré roman sur des constructions carolingiennes et antiques. Il semble avoir été abandonné vers 1300. Les bâtiments ont alors servi de carrière.

    Un petit Musée est en projet pour remplacer l’ancien et résumer la vie du village depuis 300 000 ans jusqu’à nos jours.
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze. Un co-voiturage jusqu’à Vagnas sera proposé.
    – Durée : la matinée.

 

  • Dimanche 4 mars 2018 : Randonnée du Mas de Gras à Gras.
    Le sentier descend du plateau par Bouisset et Taysse ou se trouvait au fond du vallon une ancienne distillerie de lavande qui comptait six alambics. Elle servait principalement pour la « fine » de la Dent de Rez cueillie au début du XXe s.
    Puis le sentier monte sur Serrelia à l’est du hameau de Gogne avant de plonger sur Gras sur le flanc nord du plateau de Bauzu.

    On découvre rapidement le beau village de Gras enserré par une ceinture de remparts et dominé par les restes de son château médiéval, ancienne propriété des Baladun, et de son imposante église Notre-Dame de l’Assomption au XVIIe s
    .On entre dans le bourg par une porte fortifiée qui ouvre sur une place pittoresque desservant tout un réseau de ruelles voûtées.
    Hors les murs, à l’est, dans un angle du cimetière, se dresse la chapelle Saint-Blaise, un chef-d’œuvre de l’art roman.
    On regagne le Mas de Gras par l’Estrade de Gras qui fut un tronçon de l’ancienne voie romaine dite de la Vallis Vinaria.
    – Départ : 9 heures. Retour vers 13 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures. Environ 9 kilomètres.

 

  • Samedi 31 mars 2018 : La commanderie de Jalès, avec Jean FEROLE, président de l’association  » Act’Jalès  »
    Elle est située sur une légère éminence dans la plaine de Berrias. Construite pour les Templiers vers 1140, elle a toujours son plan d’origine.
    Une commanderie était à la fois un domaine agricole et un monastère destinés à procurer des fonds pour soutenir leurs actions en Terre sainte. Organisée autour d’une cour avec son puits, elle a gardé sa chapelle, le logis pour les chevaliers du Temple, un cellier et un bâtiment agricole.
    Un plan qui n’est pas sans rappeler celui de la Maladrerie des Templiers au fond des Gorges de l’Ardèche.
    Après la dissolution de l’ordre en 1312, elle passe entre les mains des Hospitaliers de Saint Jean qui deviendront plus tard les Chevaliers de Malte.
    La commanderie est fortifiée pendant la guerre de Cent ans et agrandie au XVIIIe s. Bien conservée, elle est « l’une des rares en Europe à avoir résisté au temps et à la période révolutionnaire ».
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze. Un co-voiturage jusqu’à Berrias sera proposé.
    – Durée : la matinée.

 

  • Samedi 14 avril 2018 Journée « Randonnée autrement », en partenariat avec l’association ACTECO (Acteurs économiques de Saint-Remèze, Gras , Bidon et Larnas)et le Syndicat de Gestion des Gorges de l’Ardèche.
    Une façon originale de cheminer à sa propre allure et de découvrir le territoire et l’identité du plateau, son patrimoine, son environnement et ses acteurs économiques.
    Le départ se fera du Porgy, avec sur la place, un marché de producteurs et des animations.
    Deux circuits balisés sont prévus avec des stands ou ateliers en différents points du parcours : un petit tour de 5,3 km, facile, plutôt familial, et un grand tour de 16 km.
    Des visites du village sont aussi programmées en matinée et début d’après-midi.
    Départ entre 9 heures et 10 heures, place du Porgy.
    –  Prévoir de bonnes chaussures.

 

  • Dimanche 29 avril 2018 : « du balcon des Templiers à Gournier ».
    Une approche sur la journée des Gorges et de son couvert végétal réservée à de bons marcheurs.
    La randonnée part du Balcon des Templiers qui offre une vue saisissante sur le Cirque de la Madeleine, un méandre resserré de l’Ardèche et les Remparts du Garn.
    On distingue les ruines de la Maladrerie. En contre-bas, aux trois-quarts de la falaise, le sentier suit une vire étroite qui passe par la Lunette pour gagner ensuite le sentier des Gorges par une pente assez forte.
    De là, on poursuit vers l’amont en passant par la plage des Templiers, puis sous le Rocher de la Cathédrale et le site de La Madeleine.
    On longe une main courante qui demande d’être prudent. La remontée se fait au niveau du bivouac de Gournier par une piste bétonnée qui ramène à la route touristique des Gorges. Tout le long, nous sommes dans la Réserve Naturelle Nationale des Gorges de l’Ardèche, merci de respecter la réglementation.   
    La sortie permet de saisir les différentes composantes de la végétation : les falaises avec les genévriers de Phénicie, la chênaie verte sur les pentes et la ripisylve au bord de l ‘Ardèche.– Départ à 9 heures du parking près du local des Pompiers.
    – Durée : la journée. Prévoir de bonnes chaussures et un pique-nique.

 

  • Samedi 19 mai 2018 : Fête du pain.
    Elle revient chaque année autour de la date de fête du saint patron des boulangers, saint Honoré, que l’on célèbre le 16 mai.
    Pour mettre en valeur toutes les qualités de cet aliment traditionnel, on se retrouvera autour du four de Micalin, l’un des mieux conservés de la contrée avec sa belle coupole appareillée en briques réfractaires.
    Comme pour les précédentes éditions, une randonnée conduira du village de Saint-Remèze  à ce lieu magnifique, havre de paix et de fraîcheur, pour assister au défournement et partager le repas
    .
    – Départ : 9 heures du local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la journée.
    – Prévoir de bonnes chaussures et un pique-nique.

 

  • Samedi 2 juin 2018  : « Sur l’ancienne voie romaine de Maximien » avec Jean-François ROCHE, pdt de l’association « Les Saints-Vadrouilleurs ».
    Deux voies romaines secondaires partaient de la vallée du Rhône pour gagner Alba, le chef-lieu de la cité, l’une de  Bergoiate/ Bourg-Saint-Andéol, l’autre de Lagernate / Saint-Just-d’Ardèche, deux ports fluviaux jouant un rôle majeur dans les échanges commerciaux avec Rome.
    Elles se rejoignaient peu avant Rimouren, passage obligé pour gagner ensuite le Nord par Gras, La Fare et Valvignères.
    La randonnée portera sur un tronçon de la seconde à compter de son croisement avec la D. 4, sous la forme d’un chemin forestier, dit « chemin ferré », jusqu’ à son intersection avec la D. 358 de Bidon à Bourg-Saint-Andéol.
    Plusieurs indices et toponymes sont significatifs.
    Le retour se fera par la combe de Champ Vermeil, autre voie rectiligne qui a sans doute fonctionné au Moyen Age.
    – Départ à 9 heures du local des Pompiers.
    – Durée la journée (environ 12 kms).
    – Prévoir de bonnes chaussures et un pique-nique.

 

  • Samedi 16 juin 2018 :  » De Mayres à la plaine du Tay »
    Randonnée d’une matinée avec retour par Combe longue.
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze
    – Durée : la matinée.
    – Prévoir de bonnes chaussures.

 

  • Dimanche 8 juillet 2018 : « De Gerles à la ferme de Rez ».
    En passant par le col d’Eyrolle, la Dent de Rez et Mouchalarède.
    – Départ à 8 heures 30 du local des Pompiers.
    – Durée : la matinée (environ 10 kms)
    – Prévoir de bonnes chaussures, de l’eau et un chapeau.

 

 

 

Sorties 2017

  • Samedi 11 février 2017 : de Saint-Remèze à Bidon, avec Jean-François ROCHE, président de l’association les « Saints vadrouilleurs de St-Just, St-Martin, St-Marcel ».Randonnée par les vieux chemins, en partant par Sainte Anne, le Moulin à vent, Beauregard, Rabou (l’ancienne voie de Beauregard à Bidon), le village de Bidon.

    Détail de porte d’une maison bidonaise : « salto ergo sum ». Est-ce Pan qui danse ?

    Retour par Champlong et Charbonnière.
    Ce sera l’occasion de parler de la nécropole de Beauregard,  de la voie romaine de Saint-Just à Alba, des conflits entre les seigneurs de Saint-Remèze et les Hospitaliers de Trignan, des anciennes voies d’estive et de la station radar allemande…

    Pot de l’amitié au retour à la chapelle sainte Anne.
    – Départ : 9 h. Retour à 13 h.

    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    Environ 10 kilomètres.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures.

  • Samedi 25 février 2017 : à la découverte de Vogüé.

    Albert CARDINAL, président de l’association « Sauvons le petit patrimoine » nous guidera à travers  l’un des « plus beaux villages de France »,
    de la chapelle romane Sainte Cerice qui, du haut de la falaise domine le château, à  la carrière Giraud. Toutes deux ont été valorisées par l’association.

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    Un co-voiturage jusqu’à Vogüé sera mis en place.

    – Durée : la matinée.

 

  • Samedi 25 mars 2017 : Sortie reportée pour cause de mauvais temps.
    la paléontologie de Saint-Remèze.

    Randonnée et observation des fossiles avec la participation de Bernard RIOU du Muséum de l’Ardèche de Balazuc.
    Une sortie découverte inédite, pour voir quelques fossiles remarquables du Crétacé inférieur.
    Montée sur la crête  des Costes par la draille du Belvezet puis retour par Combe grand.
    En fin de matinée, nous nous rendrons au belvédère du Serre de Tourre où l’on peut observer de beaux calcaires à rudistes, éponges et algues.

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la matinée.

 

  • Samedi 8 avril 2017 : à la découverte de Valvignières.

    A
    vec Marie-José VOLLE, de l’association « Valvignières en Helvie« .

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des    pompiers de Saint-Remèze.  Co-voiturage jusqu’à Valvignières.
    – Durée : la matinée.

 

 

  • Samedi 22 avril 2017Costes chaudes et le Cros de l’Aiguizier.
      A la recherche d’anciennes cabanes et structures en pierre sèche (enclos, abris-bergeries…).

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la matinée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures.
  • Samedi 6 mai 2017 : Sortie reportée pour cause de mauvais temps.
    de Saint-Remèze à Rimourin,
    par la croix des Pastroux; retour par Les Veyreydes et Soubeyradel.
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la matinée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures.
  •  Dimanche 14 mai : journée Randonnée
    avec l’association « Les Toniques »

 

 

 

 

 

 

 

  • Samedi 20 mai 2017 : fête du pain.
    Randonnée et Journée festive au four du Micalin, chez Jocelyne et Patrick Meycelle.
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la journée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures et le pique-nique
    .
  • Samedi 3 juin 2017 : journée pierre sèche, 2ème édition.
    Débrousaillage et remise en valeur d’anciens murs en pierre sèche à la draille des Costes.
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la journée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures et le pique-nique
    .
  • Samedi 8 juillet 2017 : de Saint-Remèze à Rimourin.
    De la place de l’alambic à la Pissevieille et remontée par la Crouzille et Saint-Abdon.
    – Départ : 8 heures 30.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la journée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures et le pique-nique
    .
  • Mardi 18 juillet 2017 : le ruisseau des Fonts.
    par la croix des Pastroux; retour par Les Veyreydes et Soubeyradel.
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la matinée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures et de l’eau.
  • Samedi 2 septembre 2017 : de la Rouveyrolle au Tiourre.
    Dans le cadre de la journée ENS (Espaces Naturels Sensibles) , en association avec le Département de l’Ardèche, une randonnée, accompagnée  par un guide labellisé, dans les Gorges de l’Ardèche.

– Départ : 10 heures.
– Rendez-vous : Chemin de Gaud (barrière chemin du bivouac) sur la route touristique des Gorges.
– Durée : la journée (retour vers 17 heures).
– Précautions : être bon marcheur, prévoir de bonnes chaussures, de l’eau, un chapeau et un déjeuner tiré du sac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Samedi 13 février 2016 : Le cirque d’Estre et la Combe d’Arc, avec Eliette Brunel.
    Le Cirque d’Estre est devenu célèbre depuis l’annonce de la découverte de la grotte Chauvet en janvier 1995.
    Cirque d'Estre
    Il enserre la combe d’Arc correspondant à un ancien méandre de l’Ardèche avant le percement du tout aussi célèbre Pont d’Arc. Ses falaises calcaires sont truffées de grottes pour la plupart occupées par l’homme du Paléolithique supérieur au Néolithique final, voire à des périodes plus récentes, soit sur près de 40 000 ans.
    La randonnée permettra de saisir plusieurs points de vue sur le canyon de l’Ardèche et le Pont d’Arc et de visiter quelques porches caractéristiques d’un espace naturel et archéologique aujourd’hui protégé.

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze. Co-voiturage jusqu’au parking du Pont d’Arc.
    – Durée : la matinée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures.
  • Samedi 27 février 2016 : Du Chanet à Gournier.
    Un classique de la randonnée pédestre, à la fois sur le plateau et dans les Gorges, avec de très beaux points de vue dans la seconde partie.
    Le départ se fait à la Maison forestière de Saint-Remèze, bien connu des chasseurs.
    ChanetLe sentier est souvent en sous-bois. Il permet de voir les deux dolmens les mieux conservés de la commune, Chanet 1 et 2, de part et d’autre de la route touristique des Gorges. On longe ensuite les Gorges à mi-hauteur sur près de 2 km pour gagner Gournier, un toponyme dérivant de l’occitan et signifiant un « gouffre (d’eau) sombre ».
    en amont GournierLe site est connu des bateliers et kayakistes pour être un des passages les plus dangereux de la descente de la rivière Ardèche. Il y avait à proximité une vieille ferme, aujourd’hui aménagée en bivouac de la Réserve.

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze pour se rendre à la maison forestière.
    – Marche : 7 km.
    – Durée : la matinée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures et un coupe-vent.
  • Samedi 26 mars 2016 :
    L’ermitage de Saint-Montan ou ermitage de la sainte Baume
    , avec Alain Fambon. L’histoire de l’ermite saint Montan est très liée à celle de saint Remèze (forme occitane de saint Rémi, l’évêque de Reims qui baptisa Clovis en 496 ou 498).
    ermitage St MontanIl aurait prédit la naissance de saint Rémi et sa glorieuse destinée. Quittant la Lorraine pour le Vivarais, Saint Montan se serait retiré dans une grotte du Val-Chaud, appelée localement la Sainte-Baume.
    Il aurait été visité par saint Rémi, accompagné par l’évêque de Viviers. Un chemin, démarrant derrière l’église de San Samonta, conduit à cette cellule implantée dans les rochers, longtemps vénérée par les habitants du village.

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze pour se rendre à St-Montan.
    – Marche : 4 km aller-retour.
    – Durée : la matinée.
    – Précautions : prévoir de bonnes chaussures et un coupe-vent.
  • Mardi 19 avril 2016 :
    Découverte du village de Saint-Marcel-d’Ardèche et de son château, Avec Virginie Justamont.
    La commune est située dans la vallée du Rhône, près des Gorges de l’Ardèche.
    St-MarcelLe bourg offre un cœur médiéval intéressant avec de nombreux monuments et tout un dédale de ruelles pavées. A l’abri de ses remparts, Saint-Marcel-d’Ardèche est au XIIIe siècle une coseigneurie qui relève de l’évêque de Viviers. Plusieurs ensembles fortifiés encore debout en témoignent.
    Au XVe siècle, elle est une des quatre villes du Bas Vivarais. Son clocher caractéristique date de cette époque. Elle a même un hôpital.
    Au début du XVIIIe siècle, la famille de Bernis concentre entre ses mains le pouvoir seigneurial, elle fait construire un vaste château au milieu d’un grand parc sur le flanc sud du village.
    En grande partie détruit à la Révolution, il sera rebâti au XIXe siècle en style classique.
    Comme à Saint-Remèze, de nombreux aménagements datent de ce siècle comme la construction de fontaines, de lavoirs et de nouveaux quartiers et places.
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la matinée.
    – Précautions : rien de particulier.
  • Mardi 17 mai 2016 :
    La Dent de Rez, des Hellys à Gogne.
    Un autre classique de la randonnée pédestre.
    Dent de RezLe massif de la Dent de Rez est un formidable promontoire de calcaire urgonien dominant une grande partie de l’Ardèche et de la Drôme. Il culmine à 719 m, où une table d’orientation a été récemment installée par le SGGA. Elle offre de très beaux panoramas des Cévennes aux Alpes.
    On y trouve plusieurs vestiges d’occupation dans les grottes au pied des falaises ou encore sur le plateau sommital où les restes d’un important rempart en pierre sèche évoque un oppidum protohistorique.
    Se dressent aussi les ruines d’un oratoire dédié à Saint Isidore.
    Aujourd’hui, la Dent de Rez est intégrée au réseau Natura 2000 et fait l’objet de différentes protections du biotope et des oiseaux.
    Plusieurs propriétaires se sont regroupés pour permettre à des éleveurs locaux de faire paître ici leurs vaches Aubrac et des chevaux et ainsi d’entretenir des milieux ouverts.

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la journée.
    – Précautions : Prévoir de bonnes chaussures, un chapeau et le pique-nique.
  • Samedi 14 mai 2016 :
    Les dolmens de Malbosc à Saint-Remèze
    .
    La commune de Saint-Remèze compte une vingtaine de dolmens disséminés sur son vaste territoire.
    LitchierAvec les deux du Chanet, les trois dolmens de Malbosc sont parmi les mieux conservés : la Barthe, le Litchier, le Refuge spéléologique, qui ont tous leur dalle de couverture.
    Ces monuments mégalithiques funéraires remontent à la fin du Néolithique et à l’Age du Bronze, soit entre 3500 et 2000 avant J.-C.
    Ils ont pu être réutilisés sur plusieurs siècles.
    La plupart ont été pillés ou fouillés à la fin du XIXe siècle, livrant avec les squelettes un intéressant mobilier : des poteries, des outils ou armes en silex, plus rarement en métal, des haches polies et des parures.

    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la matinée.
    – Précautions :Prévoir de bonnes chaussures et sécateur.
  • Samedi 28 mai 2016 : Fête du Pain.
    Randonnée et Journée festive au four du Micalin, chez Jocelyne et Patrick Meycelle.
    Depuis plus de vingt ans, chaque année, la Fête du Pain met à l’honneur une profession. Elle sera fêtée du 23 au 29 mai partout en France.
    Fête du painElle aura lieu à nouveau cette année au four de Micalin, chez Jocelyne et Patrick Meycelle. Une occasion d’aller à la rencontre de boulangers, de les voir reproduire les gestes d’antan, d’assister à l’enfournement et au défournement des miches et de déguster…
    Une animation sous le signe de la convivialité et du partage. Une randonnée est prévue dans la matinée pour se rendre du village à Micalin.
    Ambiance musicale sur place !
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la journée.
    – Précautions : Prévoir de bonnes chaussures, un chapeau et le pique-nique.
  • Samedi 18 juin 2016:
    Journée de remise en valeur d’anciens murs en pierre sèche.
    La technique de la pierre sèche a été largement employée sur notre terroir, tant dans les murs de clôture, les murs de soutènement des anciennes terrasses de culture que dans la construction de cabanes ou d’abris-bergeries.
    cabane combe grandElle est l’expression de générations de paysans et de maçons ruraux, principalement aux XVIIIe et XIXe siècles, deux siècles marqués par la « faim » de nouvelles terres pour l’agriculture et de l’élevage.
    Cette journée sera l’occasion de s’initier à cette technique de construction à sec et de renouer avec un savoir-faire en partie oublié, en remontant quelques anciens murs de la commune aujourd’hui dégradés.
    Lieu à définir.
    – Départ : 9 heures.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Durée : la journée.
    – Précautions : Prévoir de bonnes chaussures, des gants, un chapeau et le pique-nique.

Mardi 5 juillet 2016 :
Journée de participation à l’arrachage de l’ambroisie dans les Gorges de l’Ardèche avec le SGGA.

  • Samedi 9 juillet 2016:
    Des terrasses au ruisseau de Saint-Remèze.
    Cette randonnée permettra de découvrir deux facettes des paysages et de l’histoire économique du village.
    Terrasses St-ReDu haut des Costes, on saisit l’importance des anciennes terrasses de culture, sous forme de parcelles allongées soutenues et encloses par des murettes en pierre sèche, remontant pour la plupart au début du XIXe siècle.
    Il fallait mettre en culture un maximum de terres pour faire face aux besoins alimentaires.
    Moulin ruisseauAprès le hameau de Patroux, on gagnera le ruisseau des Fonts pour le remonter jusqu’au village. Il est bordé de trois anciens moulins à eau à roue horizontale (et à axe vertical), qui répondaient au besoin de moudre les céréales à la base de la nourriture.
    On y broyait aussi les olives et les noix. Le sentier traverse d’anciennes buissières et plantations de mûriers.

    – Départ : 8 heures 30.
    – Rendez-vous : local des pompiers de Saint-Remèze.
    – Marche : 9,6 km
    – Durée : la matinée.
    – Précautions : Prévoir de bonnes chaussures, un chapeau et de l’eau.
  • Samedi 3 septembre 2016 :
    Journée Espaces Naturels Sensibles 
    avec le concours du Conseil départemental.
    Randonnée accompagnée dans les Gorges de l’Ardèche, le Cirque de Gaud. – Départ : 10 heures.
     – Rendez-vous :  parking du rocher d’Autridge à 10 heures.
    – Durée : 7 heures.
    – Précautions : être bon marcheur, prévoir de bonnes chaussures, de l’eau et un pique-nique.